Veuillez entrer vos informations pour vous connecter

Comment surmonter une rupture quand on aime encore ?

Publié par Pascal le 12 août 2021

Comment surmonter une rupture quand on aime encore ?

Toute séparation, qu’elle soit subite ou choisie, risque d’être douloureuse. Vous avez vécu avec quelqu’un, passé des bons moments, peut-être même traversé des épreuves ensemble. Tous ces facteurs créent des liens parfois forts.

 

Et ce sont ces liens qui rendent difficile le fait de gérer une rupture amoureuse.

 

Parfois même jusqu’à la dépression.

 

Et lorsque vous avez encore des sentiments forts pour l’autre personne, ou que la séparation a été brutale, remonter la pente devient d’autant plus ardu.

 

Faut-il tenter de récupérer son ex, ou d’oublier cet amour impossible ? Vaut-il mieux prendre du recul sur la relation, tourner la page, ou se remémorer les bons moments ?

 

Vous ne serez sans doute pas surpris(e) d’apprendre qu’il existe plusieurs façons de guérir d’une rupture et de faire le deuil d’une relation amoureuse. Dans cet article, nous allons en voir plusieurs. À vous ensuite de choisir les stratégies qui vous conviennent le mieux. Car oui, surmonter une rupture est quelque chose de personnel, et vous devrez composer en fonction de votre personnalité.

 

La bonne nouvelle, toutefois, est qu’il est possible non seulement d’apprendre comment le faire, mais aussi de pratiquer pour mettre toutes les chances de son côté.

 

Voici toutes les étapes pour sortir de la déprime quand on aime encore son ex.

 

Étape nº 1 : Ne pas trop s’épuiser à chercher des raisons

Lorsque vous n’êtes pas à l’origine de la séparation, les sentiments négatifs sont exacerbés. L’abandon est souvent générateur d’anxiété.

 

Afin de tenter de vous rassurer, votre cerveau va chercher une explication logique à ce qui est arrivé. Il pourrait alors être tentant de se dire « Est-ce que je n’étais pas assez enthousiaste lorsqu’on se voyait ? C’est pour cela qu’elle ne veut plus me voir,» ou « J’ai été trop critique lors de notre dernière dispute, ça doit être pour ça qu’il demande le divorce. »


 

Lors de vos réflexions, vous pourriez découvrir des incohérences, des contradictions avec ce que l’autre personne vous a dit. Par exemple : « Il m’a dit que j’étais trop occupée, mais je faisais un effort pour le voir toutes les semaines. Ça n’a pas de sens ! Il doit y avoir une autre raison. »

 

Cette façon de raisonner présente de multiples problèmes :

  • Vous allez vous arracher les cheveux à tenter de comprendre quelque chose qui ne s’explique pas toujours de façon rationnelle,
  • C’est une manière de penser qui est tournée vers le passé. Un passé que vous ne pouvez malheureusement pas changer,
  • Il y a peu de chances pour que le processus soit agréable. Au contraire, vous risquez de passer un moment plongé(e) dans des pensées négatives,
  • Plus vous passez du temps à tenter de revisiter les moindres détails de votre histoire, moins vous aurez d’énergie à consacrer à voir vos amis, prendre soin de vous, et tirer les leçons de votre relation. En bref, vous retarderez votre guérison.

 

Étape nº 2 : Ne tentez pas d’enterrer vos sentiments

Les sentiments négatifs lors d’une rupture sont parfois très puissants. Dominants.

 

Que vous ressentiez de la colère, de la jalousie, de la tristesse, de la confusion ou des regrets, il y a de grandes chances pour que vous les ressentiez de manière très forte.


 

Aussi désagréables qu’ils soient, vous ne pouvez pas les éviter. Ils font partie du processus de deuil.

 

Vous pourriez, souvent à grande peine, parvenir à les réprimer pendant un temps. À vous distraire suffisamment pour les mettre de côté. À consommer des substances tranquillisantes de manière pathologique, comme des drogues ou de l’alcool, pour vous soulager temporairement des sentiments négatifs.

 

Mais inévitablement, ceux-ci finiront par rejaillir.

 

Plus vous repousserez le moment où vous faites face à ces sentiments, plus la durée pour sortir d’une rupture amoureuse sera longue.

 

Laissez-vous donc faire l’expérience de ces sentiments. Ce n’est qu’en les acceptants, aussi pénibles soient-ils, que vous les verrez diminuer avec le temps.

 

Rappelez-vous que ces moments difficiles ne sont pas éternels et qu’ils finiront par passer.

 

Mais pour traverser cette phase, il faut accepter de les confronter.

 

Étape nº 3 : Cessez d’entretenir l’espoir de vous remettre avec votre ex

Certes, l’espoir fait vivre.

 

Ceci dit, si votre copain ou copine vous a quitté(e), il vous faudra beaucoup de temps et d’efforts pour le ou la convaincre de revenir avec vous. Cette énergie serait mieux investie à prendre soin de vous-même, étendre votre cercle d’amis ou améliorer votre santé physique et mentale, que vous avez sans doute négligées après la rupture.

 

Tout ceci vous aidera à augmenter votre estime propre et remonter la pente après une rupture.


 

Au contraire, attendre un appel, consulter les réseaux sociaux de manière excessive, contacter votre ex par courriel ou l’implorer de vous donner une seconde chance ne feront que prolonger votre inconfort et endommager votre confiance en vous.

 

Investissez donc pour une meilleure vie indépendamment de votre ancien(e) conjoint(e). La vie est trop courte pour la passer à se languir d’un amour sans retour.

 

Une fois que vous aurez retrouvé le goût à la vie, avec de nouvelles passions, de nouvelles opportunités et de nouvelles perspectives, il sera bien plus simple de vous détacher de votre ex.

 

D’ailleurs, ce dernier ou cette dernière pourrait bien se montrer intéressé(e) à revenir vers vous à ce moment-là.

 

Mais il y a fort à parier que vous aurez bien d’autres options également, et décidiez de ne pas vous remettre avec votre ex.

 

Étape nº 4 : Exprimez ce que vous ressentez

Un des meilleurs outils pour bien se remettre d’une rupture amoureuse est d’arriver à discuter ouvertement de vos sentiments.

 

Vous pourriez vous appuyer sur des amis de confiance ou votre famille pour cela.

 

 

Parler avec quelqu’un permet de rompre votre monologue interne et d’obtenir une nouvelle perspective sur votre situation. C’est également une façon de vous délester des pensées négatives que vous cultivez sans même vous en rendre compte.

 

N’ayez pas peur de divulguer ce que vous ressentez. Il y a fort à parier que tous ceux avec qui vous discuterez auront fait la même expérience. Non seulement ils ne vous jugeront pas, mais cela vous permettra de normaliser vos sentiments et de voir qu’il est possible de se remettre d’un chagrin d’amour et d’y survivre.

 

Ne vous isolez donc pas de ceux qui pourraient vous y aider.

 

Et si certains traumatismes sont trop difficiles pour en parler, il existe une autre possibilité : les coucher sur le papier.


 

Écrire ce que vous ressentez offre plus ou moins les mêmes bénéfices que si vous en parliez. Avec ici l’avantage que vous pouvez le faire en tout temps, sans attendre que quelqu’un se libère.

 

Quoi qu’il en soit, ne faites pas appel à votre ex pour qu’il ou qu’elle vous serve de soutien émotionnel. Même sous couvert d’une amitié future. Cela risquerait de confondre vos sentiments en vous envoyant des signaux mixtes et de prolonger votre période de convalescence. Surtout si vos sentiments sont à sens unique.

 

Étape nº 5 : Ne vous laissez pas tenter par l’idée de prendre votre revanche

Si l’autre personne vous a blessé(e), vous pourriez avoir envie d’égaliser le score. Vous vous direz alors : « Puisqu’il (ou elle) m’a fait souffrir, je vais me venger ».

 

Cette stratégie, bien qu’instinctive, est contre-productive sur toute la ligne.

 

Tout d’abord, si vous agissez après une impulsion ou sous le coup de la colère, les conséquences pourraient être très graves. Des poursuites criminelles pourraient même être à l’ordre du jour.

 

Mais même sans aller aussi loin, l’idée de se venger ne vous aidera en rien à surmonter une rupture.


 

Rien que le fait de fantasmer sur toutes les façons dont vous pourriez faire souffrir votre ex accapare vos pensées, votre temps et votre énergie. Des ressources qui seraient bien mieux investies ailleurs.

 

Et puis comment passer à autre chose après une séparation si celle-ci est encore au centre de vos pensées ?

 

Gratter une plaie qui démange soulage sur le moment, mais cela empêche la cicatrisation. De la même manière, passer trop de temps à planifier votre revanche – même si vous ne passez pas à l’acte – revient à rouvrir une plaie. Il n’y a pas de guérison possible dans ces conditions.

 

La meilleure vengeance reste encore de vivre votre vie et d’être heureux ou heureuse.

 

Étape nº 6 : Ne cherchez pas à assigner de culpabilité à quiconque

Il pourrait être tentant d’attribuer la totalité de l’échec amoureux à votre ex. Si tout est de sa faute, il n’y a rien que vous ayez pu faire pour changer quoi que ce soit, n’est-ce pas ? C’est lui/elle qui a choisi de vous quitter, de se séparer de vous.

 

Le problème avec cette idée est qu’elle vous empêche de prendre du recul. D’analyser la relation objectivement et d’éviter de reproduire les mêmes schémas ou décisions qui ont mené à la séparation.

 

Plutôt que de voir les choses sous un angle victime/coupable, il vaut bien mieux tenter de rationaliser la situation : vous étiez dans une relation qui avait atteint son terme. Pourquoi chercher une raison ? La plupart des relations amoureuses sont destinées à l’échec. C’est un peu triste, mais c’est aussi apaisant de le savoir.


 

Chaque personne d’un couple cherche à satisfaire ses besoins, et ceux-ci ne sont souvent pas compatibles. Même pour ceux qui ont appris à communiquer et exprimer ces besoins.

 

Et oui, cette attitude s’étend aussi pour vous : ce n’est pas votre faute si votre relation est terminée.

 

Il est facile de perdre des heures de sommeil à agoniser sur les raisons pour lesquelles vous avez rompu avec votre ex. « Et si j’avais fait ci, » « Et si je n’avais pas réagi comme ça. » Ne perdez pas votre temps à regretter les choix que vous avez faits durant votre relation. Ce processus d’auto-culpabilisation n’aurait pas de fin.

 

La seule chose à retenir, c’est que votre ex et vous-même n’étiez pas compatibles. Tout simplement. Ni vous ni lui ou elle n’aviez l’intention de vouer votre relation à l’échec. C’est arrivé naturellement.

 

Étape nº 7 : Surmonter une rupture en faisant le bilan de la relation

Une fois que vous êtes parvenu(e) à parler à d’autres personnes, de mettre des mots sur vos sentiments (et sur vos douleurs), le tout sans blâmer votre ex ni culpabiliser, que retirez-vous de la relation qui s’est terminée ?

 

Avez-vous suffisamment de recul pour distinguer des attitudes, des façons de faire que vous voulez éviter ? Des habitudes que vous souhaitez garder, et emmener avec vous dans votre prochaine relation ?

 

À minima, vous pouvez profiter de ce moment pour mieux vous connaître. Mieux maîtriser vos réactions, mieux comprendre vos désirs et espoirs, tant sur le plan relationnel que personnel. Et mieux vous reconstruire après une rupture.

 

Ce travail de réflexion vous permet d’en apprendre plus sur vous-même. Et l’apprentissage mène à la croissance.

 

Encore une fois, ne battez pas votre coulpe. Il s’agit ici d’une auto-analyse qui servira à améliorer vos futures relations amoureuses, et non pas d’une occasion de vous sentir coupable. Ne faites donc pas la liste de ce que vous auriez dû faire, mais de ce que vous avez appris.

 

Étape nº 8 : Établissez une routine, en toute indulgence

Après une séparation, votre vie va connaître de grands changements, voire des bouleversements. Vous allez devoir trouver de nouvelles habitudes, de nouvelles façons de remplir votre emploi du temps.

 

Ce manque de repères pourrait bien vous donner une impression de chaos (et un peu d’anxiété en passant).

 

Pour y remédier, rien de tel que d’établir une routine quotidienne. Prendre un moment pour planifier votre semaine ou votre journée vous évitera de trop tergiverser ou d’avoir trop de temps libre pour les pensées négatives. Cette routine pourrait comprendre de nombreux éléments. Vous pourriez décider, par exemple, à quelle heure vous comptez prendre vos repas, et avec qui. Mettre de côté une heure ou deux pour aller faire une promenade, etc.

 

Faire cet exercice vous donnera plus de stabilité et de contrôle.

 

N’hésitez pas à y inclure quelques petits plaisirs personnels, surtout si vous n’avez pas eu l’occasion de le faire durant votre relation. Une journée au spa, un weekend au chalet, lire un livre dans un café… faites ce que vous voulez.


 

Ceci dit, veillez à prendre soin de votre santé mentale. Ne surchargez pas trop votre journée, et ne culpabilisez pas si vous n’avez pas la capacité de faire tout ce que vous voudriez – ou devriez. Le stress de la rupture vous empêchera certainement de fonctionner à pleine capacité pendant un temps.

 

Pas de panique donc si vous voyez vos performances au travail, à la salle de sport, ou en classe décliner. Ce n’est que temporaire.

 

Enfin : Retrouvez la confiance envers les autres

Puisque vous venez de vivre une déception amoureuse, votre instinct sera de vous protéger. Vous pourriez alors vous dire : « Il faut que j’évite tous les hommes, ils manquent tous de respect » ou « Les femmes finissent toujours par me décevoir. Même pour une amitié, je ne souhaite plus m’associer à elles. »

 

Ce n’est tout simplement pas vrai. C’est tout simplement votre mécanisme de protection qui est hyperactif et hypersensible en ce moment.

 

La vérité, c’est qu’il existe des millions de personnes qui valent la peine d’être invitées dans votre vie. Ce serait vraiment dommage de vous fermer aux opportunités qu’elles apportent sur la base d’une ou deux relations qui se sont mal terminées.


 

Au fur et à mesure que vous remontez la pente, vous allez sans doute faire de belles rencontres qui vous redonneront de l’optimisme et de la joie de vivre. Dites vous que votre récente rupture vous a peut-être rapproché(e) de l’amour de votre vie.

 

Certes, les relations humaines et amoureuses impliquent de prendre des risques.

 

Mais ces risques viennent également avec des tonnes de bonnes choses.

 

Alors, lorsque vous vous sentez prête, lorsque vous vous sentez prêt, et que vous avez trouvé la bonne personne, faites le premier pas vers l’autre.

 

 


Vous avez aimé cet article? Vous pouvez la partager pour en faire bénificier vos amis(es)

Articles que vous pourriez aimer

5 astuces pour pimenter votre relation de couple

5 astuces pour pimenter votre relation de couple

8 août 2019

Pascal

5 comportements à éviter pour réussir une première rencontre avec quelqu'un

5 comportements à éviter pour réussir une première rencontre avec quelqu'un

18 fév 2020

Pascal

Je t’aime, le dire ou le montrer ? Des conseils pour faire ressentir vos sentiments

Je t’aime, le dire ou le montrer ? Des conseils pour faire ressentir vos sentiments

18 sept 2020

Pascal

Le top des avantages d'être célibataire

Le top des avantages d'être célibataire

14 avr 2014

Pascal