Veuillez entrer vos informations pour vous connecter

Il ne veut pas s’engager, que faire ? Dois-je le quitter ?

Publié par Pascal le 15 septembre 2021

Il ne veut pas s’engager, que faire ? Dois-je le quitter ?

Si vous avez un minimum d’expérience avec les hommes, vous risquez fort d’avoir déjà vécu cette situation :

 

Vous rencontrez un homme, il vous plaît, et cela semble réciproque. L’entente est bonne, l’attraction est mutuelle et vous semblez sur la même longueur d’ondes.

 

Tout semblerait donc être en place pour bâtir quelque chose d’intéressant, de sérieux. En tous cas vous, de votre côté, vous êtes prête.

 

Et pourtant, après un certain temps, la relation ne semble pas évoluer plus que ça. Quoi que vous fassiez, votre homme ne veut pas s’engager.

 

Vous avez beau faire preuve de patience, vous montrer subtile, ou même le confronter de manière directe, il refuse de prendre la relation plus au sérieux. Il vous dit tantôt qu’il ne veut pas se mettre en couple pour le moment, que c’est trop tôt pour lui, ou bien simplement qu’il n’est pas prêt, que ce n’est pas le moment d’en parler.

 

Non pas que les choses aillent mal, au contraire.

 

Et c’est cela qui est si frustrant. Il fait toutes les choses qu’un conjoint est censé faire, sans en accepter le titre.

 

Si tout va bien, pourquoi refuse-t-il encore de s’engager ? Qu’est-ce qui le bloque, vraiment ? Et y a-t-il quelque chose que vous, de votre côté, puissiez faire pour l’aider à prendre les choses au sérieux ?

 

Voyons donc, étape par étape, s’il est possible de trouver réponse à toutes ces questions et enfin résoudre l’énigme du copain parfait qui ne veut pas s’engager.

 

 

Étape No. 1 – Croyez-le sur parole

C’est étonnant, n’est-ce pas ? Sur le papier, votre homme fait tout comme un copain. Il passe tous ses samedi soirs avec vous. Vous ramène des croissants le dimanche matin. Il va même promener votre chien quand vous êtes fatiguée !

 

Et il est constant, dans ses efforts.

 

Certainement, vous pourriez vous contenter de croire ce qu’il fait, et pas ce qu’il dit : s’il agit comme mon copain, c’est mon copain.

 

Peu importe qu’il affirme vouloir se concentrer sur sa carrière, ou qu’il a peur de vous blesser. N’est-ce pas ?

 

Non, ne faites pas cette erreur.

 

S’il vous dit qu’il n’est pas prêt à se mettre en couple, ou qu’il ne recherche pas de relation sérieuse, c’est que c’est le cas.


 

Non seulement penser que vous le connaissez mieux qu’il ne se connaît lui-même est présomptueux, c’est aussi vous exposer à de grandes désillusions si la réalité ne se conforme pas à vos espoirs.

 

Votre homme a beau se conformer à l’image que vous avez d’un conjoint, y compris en ne voyant personne d’autre que vous, la finalité est que dans son esprit, il n’est pas en couple avec vous ; tout du moins, pas au niveau auquel vous pensez.

 

Alors, même si vous n’êtes pas d’accord avec son point de vue, vous devez le croire.

 

Si vous vous dites : « Oh, on est en couple, il a juste peur de l’affirmer, » vous risquez non seulement d’être déçue, mais aussi de ne pas pouvoir le comprendre – et donc, de bien saisir la situation.

 

Étape No. 2 - Faites la différence entre l’affection et l’engagement

La plupart des gens ont les idées claires lorsqu’il s’agit de relations amoureuses : plus on aime quelqu’un, plus on est prêt à s’engager auprès de cette personne.

 

Cela se traduit donc par de petites attentions, mais aussi une stabilité, une constance. Lorsque vous êtes en couple, donc, l’autre devient une présence rassurante, un soutien important dans la vie de tous les jours.

 

On en viendrait donc à considérer ce support comme un résultat direct de l’engagement amoureux.

 

Or, il n’en est rien.


 

En effet, il est tout à fait possible que votre homme éprouve de l’affection, même de l’amour pour vous, sans avoir envie de s’engager.

 

De son point de vue, l’affection et l’engagement sont deux affaires bien distinctes.

 

Pensez-y donc lorsque vous vous dites : « Il fait toutes ces choses pour moi, pourquoi diable refuse-t-il de dire qu’on est un couple ? Quelle peut bien être sa raison pour ne pas s’engager ? »

 

Ces questions sont perturbantes, car dans votre esprit, vous avez peut-être assimilé votre engagement envers votre couple avec les faveurs que vous faites à votre homme par amour.

 

Dans l’esprit de votre homme, ce lien n’existe pas. Il vous rend des services et vous montre des preuves d’affection, mais elles ne sont pas liées à un désir d’engagement. Ce sont de simples marques d’affection, sans plus.

 

Étape No. 3 – Comprenez les raisons possibles de son manque d’engagement

Cette étape est facultative. De plus, elle est rarement nécessaire.

 

En effet, si vous avez déjà pris le temps d’une conversation avec votre amant, de poser des questions : « Qu’est-ce qu’on est ? », « Est-ce qu’on est un couple ? » « Pourquoi est-ce que mon copain ne veut pas dire qu’on est un couple ? », il vous a sans doute déjà clairement expliqué ses raisons pour ne pas s’engager.

 

Néanmoins, si vous désirez mieux comprendre votre situation, vous pourriez tenter de deviner ou d’éliciter les raisons pour lesquelles votre homme refuse de s’engager.

 

Parfois, le simple fait de comprendre et de déchiffrer les messages qu’il vous envoie peut soulager votre frustration.

 

Voici donc 5 possibilités :

 

Il manque de confiance en lui
 

Cette raison peut paraître étonnante. Si vous êtes prête à vous engager, et que le refus vient de lui, cela devrait le placer en position de force, non ? Pourquoi alors parler de manque de confiance ?

 

Et pourtant, si l’on y regarde de plus près, c’est logique :

 

En s’engageant avec vous, votre homme vous ferait une promesse. Celle de vous traiter comme son amoureuse officielle, avec tous ce que cela implique : du temps passé ensemble, des marques d’affection, la célébration de bons moments ensemble et une épaule sur laquelle vous pourrez vous appuyer pour traverser les mauvais moments.

 

Peu importe qu’il fasse déjà tout cela : s’il s’engageait envers vous, s’il fait de vous sa copine, cela entérinerait sa promesse.

 

Et, s’il ne se sent pas en mesure de répondre à cette promesse, (s’il n’est pas sûr de lui-même, donc,) il risque d’avoir peur d’officialiser votre relation.

 

Oublier un anniversaire, par exemple, ou ne pas savoir vous conforter dans un moment douloureux serait vécu comme un échec s’il portait l’étiquette officielle de « petit ami ».

 

Par conséquent, cette idée est bien moins intimidante quand il refuse de porter cette étiquette.


 

Vous n’êtes peut-être pas la femme de ses rêves

 

Entendons-nous bien : ce n’est pas parce qu’il attend de rencontrer l’âme sœur que votre conjoint refuse de s’engager avec vous.

 

Sauf dans des cas extrêmes, il sait très bien que la femme idéale n’existe pas et qu’il doit faire des compromis. Sa peur de l’engagement ne découle donc pas de vous en tant que telle. Il ne vous « manque » rien.

 

Votre homme pourrait même être comblé avec vous, et ne pas vouloir changer un iota de votre personnalité.

 

En fait, derrière ce concept de « femme de ses rêves » se cache plutôt l’idée d’une perte de liberté, d’une restriction de ses choix futurs.

 

En s’engageant avec vous, votre homme fermerait donc la porte à ces possibilités – même si celles-ci sont de simples rêves qui ne se concrétiseront jamais, comme voyager à travers le monde ou se permettre d’avoir un coup de foudre pour une inconnue.

 

Une fois que l’on s’engage dans une seule relation, ces possibilités disparaissent. Même s’il sait très bien qu’elles ne se seraient probablement jamais produites, le simple fait de dire oui à une seule option (vous) et refuser toutes les autres pourrait être une barrière psychologique trop importante pour lui.

 

Là encore, ce n’est pas vous qui le bloquez ; c’est à lui de surmonter cette barrière.

 

Il a peur de l’abandon

 

Les traumatismes vécus à l’enfance ont souvent un impact important sur les relations à l’âge adulte.

 

C’est le cas même si votre homme n’en a gardé aucune trace consciente, ou qu’il n’a pas explicitement fait de lien entre l’événement passé et son présent.

 

Le décès d’un proche, un déménagement et la perte de son meilleur ami, un divorce, ou autre événement majeur pourraient avoir fait naître chez votre homme une peur d’être abandonné. De voir les gens qu’il aime le quitter.

 

Même à l’âge adulte, une rupture qui s’est très mal déroulée pourrait avoir laissé des traces indélébiles dans son esprit.

 

S’engager dans un couple deviendrait donc simplement terrifiant, car cela l’exposerait à nouveau au risque de se retrouver seul, abandonné.

 

Si votre conjoint est dans ce cas, vous pourriez tenter d’agir de manière à le rassurer sur ce point, mais c’est aussi souvent – et malheureusement – hors de votre contrôle. Ce sera à lui d’accepter ou non de se confronter à ce traumatisme.

 

Votre couple manque de quelque chose

 

Avant de vouloir s’engager avec quelqu’un, il faut être sûr de son coup.

 

L’analogie est peut-être décalée, mais si vous trouviez la maison de vos rêves, vous n’hésiteriez pas une seconde à signer le contrat de vente. En revanche, vous seriez sans doute plus réticente si vous aviez des doutes sur la propriété.

 

Votre homme suit probablement le même raisonnement, mais pour votre couple.

 

Peut-être qu’il hésite à s’engager car il n’est pas encore convaincu de la solidité de votre relation.

 

Cela pourrait être dû à un manque de communication, d’affection, de confiance en l’avenir ou en votre engagement envers lui.

 

Avez-vous déjà pris un moment pour parler de l’avenir, de vos objectifs à moyen et long-terme, et vérifier qu’ils sont compatibles ? Votre homme vous a-t-il déjà fait part d’inquiétudes, peut-être, sur votre intérêt pour lui ?

 

Attention, car ses inquiétudes pourraient être diverses : il pourrait trouver que vous êtes trop attachée à lui tout comme il pourrait penser que vous ne l’êtes pas assez. Pourquoi s’engagerait-il s’il pense que vous tenterez de trop le contrôler, ou s’il pense que votre affection est appelée à diminuer à l’avenir ? Ce sera à vous de deviner, sans chercher à lui tirer les vers du nez, de quel côté penche son opinion.


 

Étape No. 4 – Décidez de ce que VOUS voulez – et de ce dont vous avez besoin

Au cours des étapes 1 à 3, vous avez cherché à comprendre le point de vue de votre homme, ses possibles motivations, ses craintes, et ce qu’il cherchait à vous dire.

 

Mais il manque une partie importante de l’équation : VOUS.

 

Eh oui, un couple étant composé de deux personnes, ce que vous désirez obtenir d’une relation compte pour au moins autant que ce que l’autre personne veut.

 

Si votre homme a peur de l’engagement, êtes-vous d’accord pour que votre relation reste informelle ?

 

Préférez-vous plutôt une relation sérieuse ?

 

En surface, répondre à ces questions semble simple, binaire même : oui ou non. Et c’est vous qui détenez la réponse.


 

Mais il y a un piège, surtout si vous éprouvez de forts sentiments pour votre homme, et c’est de laisser l’opinion que porte votre homme sur votre couple influer sur votre réponse. Concrètement, cela se traduit ainsi : « Oui, j’aimerais une relation sérieuse avec lui, mais il semble trouver que c’est irréaliste, donc je vais sûrement faire des compromis, » ou bien « Ce que j’aimerais vraiment, c’est emménager ensemble. Il m’a dit ne jamais vouloir cela, mais peut-être qu’il changera d’avis plus tard. »

 

Dans ces deux exemples, votre vrai désir (une relation sérieuse, emménager ensemble) est mis de côté pour pouvoir rester avec votre homme, même si au fond de vous, ce n’est pas une situation idéale.

 

Vous n’êtes pas obligée de vouloir une relation sérieuse, mais vous n’êtes pas non plus contrainte de rester dans une relation semi-officielle contre votre volonté.

 

Si vous acceptez une relation officieuse, assurez-vous que :

  • Cette volonté vient bien de vous, et vous seule ;

 

  •  
  • Vous abandonnez définitivement l’idée qu’il change d’avis et qu’il accepte de s’engager plus tard.


 

Étape No. 5 – Sachez faire vos valises s’il ne veut pas s’engager

Désirer une relation solide et officielle alors qu’il ne veut pas s’engager est très, très douloureux. Dévastateur, même, car cela revient à se voir rejetée jour après jour. Comme souffrir d’un millier de petites blessures, constamment.

 

Si vous voulez vraiment vous mettre en couple avec quelqu’un, et que votre compagnon actuel refuse l’engagement, alors pour votre propre bien-être, il vous faudra prendre la décision de partir. Ce n’est pas avec lui que cela se produira.

 

Il serait contre-productif de rester une fois que vous avez établi clairement que vos besoins divergent.

 

Non seulement, vous risquez d’être frustrée et déçue, mais tout le temps passé avec cet homme vous empêche de trouver le bonheur et l’engagement que vous désirez tant, de trouver quelqu’un avec qui bâtir quelque chose de solide.

 

Oui, même si la relation n’était pas encore « officielle, » la rupture va vous faire souffrir.

 

Ce n’est donc pas une décision facile. D’autant moins si votre homme tente de négocier et de promettre de changer à l’avenir.

 

Mais voyez les choses ainsi : vous reculez pour mieux sauter.

 

Dans six mois, un an, une fois la séparation digérée, vous vous sentirez alors mieux que si vous étiez restée, mi-satisfaite, mi-contrariée, dans une relation qui ne convenait ni à vous, ni à votre ex.

 

Dernière étape – Rebâtissez, reconstruisez, et croquez la vie à pleine dents

Une fois que vous avez pris la décision de quitter votre ex (si vous optez pour cette voie), soyez sûre de vous. Reconnaissez que vous espérez des choses différentes et que vous l’acceptez : il ne serait pas juste pour lui de prétendre s’engager contre son gré, tout comme il serait injuste pour vous de prétendre que tout va bien alors que vous savez au fond de vous que vous n’êtes pas heureuse.

 

Ce n’est pas une manœuvre pour le faire réagir. Ni une façon de lui donner du temps pour réfléchir et décider de s’engager ou non.

 

C’est une décision que vous prenez pour VOUS, et vous seule. Pour votre santé mentale et pour vous permettre d’avancer.

 

S’il décide, après tout, qu’il veut prendre votre couple au sérieux et s’engager, il devra d’abord vous reconquérir et vous convaincre.

 

Pendant ce temps, profitez de votre nouvelle liberté pour vivre pleinement. Faites des activités que vous avez toujours voulu faire. Des choses qui vous intéressent mais qui n’intéressaient pas votre ex. Retrouvez des amies et d’anciennes connexions que vous aviez négligées. Partez à l’aventure, que ce soit à travers des voyages, des lectures enrichissantes, ou l’apprentissage de nouvelles compétences.

 

Cherchez le grand amour.

 

Si votre homme vous affirme qu’il ne veut pas s’engager, c’est déplaisant sur le moment.

 

Mais en réalité, son honnêteté est un cadeau.

 

En vous disant clairement ce qu’il veut – et ne veut pas – sans tenter de vous manipuler ou vous mentir, il vous offre le choix. Le choix de rester ou de partir. Et de prendre cette décision en toute connaissance de cause.

 

Vous avez alors l’opportunité de vous reconstruire et de trouver ce que vous recherchez ailleurs, avec un nouveau partenaire.

 

Le meilleur moyen d’honorer cette chance, c’est de ne pas la gaspiller.


Vous avez aimé cet article? Vous pouvez la partager pour en faire bénificier vos amis(es)

Articles que vous pourriez aimer

Dépression après infidélité, comment remonter la pente ?

Dépression après infidélité, comment remonter la pente ?

18 mai 2021

Pascal

Rencontres : Ne commencez pas l'année 2020 seul

Rencontres : Ne commencez pas l'année 2020 seul

6 fév 2020

Pascal

Capsule 3 de 5 - Comment rencontrer votre âme soeur ou votre partenaire de vie idéal

Capsule 3 de 5 - Comment rencontrer votre âme soeur ou votre partenaire de vie idéal

13 oct 2017

Amélie

Comment faire face à l’amour à sens unique?

Comment faire face à l’amour à sens unique?

27 juin 2019

Pascal