Veuillez entrer vos informations pour vous connecter

Après une rupture amoureuse, quelles sont les erreurs à éviter ?

Publié par Pascal le 9 décembre 2021

Après une rupture amoureuse, quelles sont les erreurs à éviter ?

Le saviez-vous ?

Vous êtes en train de lire un article sur le site CelibatairesDuWeb.com

Venez faire des rencontres 100% gratuites avec CelibatairesDuWeb. C'est 100% gratuit. Inscrivez-vous dès maintenant.

N’importe qui ayant déjà vécu une rupture amoureuse difficile sait à quel point c’est une expérience douloureuse.

 

Ce n’est pas une simple observation anecdotique : c’est un fait.

 

Notre corps et notre cerveau vous font souffrir après une rupture. Les circuits neurologiques qui s’activent sont les mêmes que lorsque vous ressentez une douleur physique.

 

Mais vous n’avez pas besoin de passer une IRM pour vous en rendre compte : entre une perte de poids, un sommeil en vrac et une sensation de stress permanent, une rupture amoureuse brutale risque de vous en faire voir de toutes les couleurs.

 

Ce n’est pas surprenant non plus. Ce que vous connaissiez, vos habitudes, vos routines… Tout s’effondre après l’échec amoureux.

 

La route pour remonter la pente est souvent ardue, mais elle existe. Prendre du temps pour soi, parler à des proches ou encore tirer le bilan de sa relation sont toutes des stratégies permettant de se remettre d’une séparation.

 

Ceci dit, malgré tous vos efforts, il vous faudra veiller à ne pas tomber dans certains schémas, certaines erreurs courantes qui vous empêchent d’avancer.

 

La douleur après une rupture amoureuse est déjà beaucoup plus persistante qu’une douleur physique. Il ne s’agit pas d’un simple coup sur le genou. Alors, autant éviter de trop la prolonger.

 

Pour vous aider, voici une liste de 5 erreurs à éviter après une rupture, particulièrement si celle-ci est douloureuse.

 

Erreur #1 – Idéaliser votre ex

Si l’on vous demandait de vous remémorer vos meilleurs souvenirs, vous auriez certainement une série d’événements en tête. Les jeux à l’école primaire, votre premier amour, les moments passés avec vos amis d’enfance, un voyage à travers l’Europe…

 

Le problème, c’est que vous ne vous rappelez pas ces moments tels qu’ils se sont réellement passés, mais tels que votre cerveau les a reconstitués.

 

En effet, le psychologue Alan R. Hirsch explique que l’on attache d’abord des émotions à une époque de notre vie, et que l’on décide d’idéaliser cette période de notre vie. De ce fait, notre esprit occulte souvent les moments angoissants qui l’ont précédée, ou périodes de dépression qui y ont fait suite.

 

Il en va de même pour la personne qui vous a quitté(e).

 

 

Votre travail sur soi après une rupture sera donc de retirer cette personne du piédestal où vous l’avez mise, et de dé-idéaliser votre relation.

 

Ce ne sera pas facile, car vous aurez certainement de très bons souvenirs que vous aurez envie de revisiter. Vous pourriez être tenté(e) de vous dire : « Je ne trouverai jamais mieux que lui/elle. »

 

Tout ceci est normal.

 

Mais si cette personne vous a fait souffrir et que vous vous êtes séparés, c’est que tout n’était pas aussi rose que ce que votre cerveau vous le fait croire.

 

Tentez de faire une liste des défauts que vous avez observés, notamment lors de la rupture. Pourquoi est-ce que cette personne vous a brisé le cœur ? Est-ce que ses valeurs ou sa vision de la vie n’étaient pas compatibles avec les vôtres ?

 

Pour se remettre d’une rupture douloureuse au plus vite, il faut regarder la séparation en face.

 

Même si cela est tentant, ne vous attardez pas trop sur les bons souvenirs, trop souvent idéalisés.

 

Erreur #2 – Vivre comme un ermite ou une recluse

Certes, vous ne vous sentez pas en forme. Vous n’arrivez pas à manger ou à profiter de la vie. L’idée d’avoir une conversation normale sans avoir les larmes aux yeux vous paraît inimaginable.

 

Vous n’avez pas trop envie que vos proches vous voient dans cet état.

 

Et vous vous dites que de toutes façons, ils n’auront pas envie de passer du temps avec vous, que vous n’avez pas grand-chose à leur apporter.

 

Alors, votre intuition vous dicte de rester chez vous. De vous isoler un peu jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

 

C’est compréhensible, et même normal.

 

Mais assurez-vous de ne le faire que sur une courte durée.

 

Se couper de ses proches et des gens qui vous aiment après une séparation amoureuse ne fait que de prolonger vos souffrances.

 

En effet, ces relations, qui sont déjà très enrichissantes quand tout va bien, deviennent essentielles lorsque vous ne vous sentez pas bien. Si vous évitez vos proches, vous vous dépriverez aussi de leurs conseils, d’une oreille attentive, de leurs soins et de leurs affections. Tout ce qui peut vous aider à remonter la pente quand on ne se sent pas bien.

 

Cherchez donc à entrer en contact avec ces personnes. À passer du temps avec elles.

 

Vous n’avez pas non plus besoin de passer votre temps à parler de votre séparation. Un souper entre amis ou une sortie avec votre famille n’ont pas besoin de devenir des sessions de thérapie. Ces activités vous feront du bien même si vos conversations paraissent, en surface, totalement banales.

 

Qu’importe si vous vous sentez vulnérable ou un peu embarrassé(e) au début.  Au bout du compte, vous ne regretterez pas d’avoir fait cet effort.

 

Erreur #3 – Ressasser vos erreurs et revivre les pires moments de votre rupture amoureuse

Avez-vous tendance à rejouer dans votre tête certaines situations où vous auriez aimé agir différemment ?

 

Au sortir d’une rupture, cela se traduit souvent par des pensées telles que : « Je n’aurais pas dû dire ça, » « Comment ai-je pu manquer ces signes d’infidélité ? » ou encore « Si seulement j’avais fait ceci, ou cela… »

 

Rassurez-vous, c’est normal.

 

Revivre ces erreurs est un processus sain pour tout être humain afin d’éviter de les répéter à l’avenir. C’est, en quelque sorte, un mécanisme de protection.

 

 

Le problème survient lorsque l’on commence à ruminer trop longtemps sur un passé que, par nature, on ne peut plus changer.

 

Si vous êtes trop dur(e) avec vous-même, que vous vous jugez trop sévèrement, vous pourriez commencer à entrer dans un cercle vicieux. Vous autoblâmer pour des erreurs passées risque de prolonger vos souffrances pendant une séparation douloureuse.

 

Une des solutions les plus simples pour sortir de ce processus contre-productif est d’apprendre à reconnaître les moments où vous y entrer, et de vous forcer à faire autre chose à la place. Appelez un ami, partez faire une promenade en nature, mettez-vous devant un bon film… tout ce qui peut vous changer les idées et calmer votre esprit vous sera bénéfique.

 

Et pour y parvenir, il vous faudra éviter la prochaine erreur :

 

Erreur #4 – Vous priver de ce que vous aimez faire

Naturellement, il est difficile de se motiver à vivre normalement lorsque l’on vit une déception sentimentale.

 

Qui a vraiment envie d’aller faire du sport ou de sortir en ville alors qu’on n’a même pas le goût de sortir de son lit ? Et puis, le cœur brisé, on sait que ces activités ne seront pas aussi agréables qu’avant.

 

Et pourtant, il est important de continuer de faire ce que l’on aime après une rupture amoureuse.

 

D’abord, cela vous offrira une distraction bienvenue pour surmonter une rupture amoureuse. Même si au début, cette distraction ne dure que quelques secondes, c’est déjà un début.

 

 

Mais le plus important bénéfice va plus loin que cela : en conservant vos hobbys, c’est votre identité que vous aidez à préserver.

 

En effet, peu importe la durée de votre relation avec votre ex, cette personne est devenue une part de qui vous êtes. Vous vous êtes construit(e) en fonction de cette dernière, absorbant certaines facettes de son caractères, certains de ses hobbys.

 

Une conséquence d’une rupture amoureuse est donc que vous perdez une partie de vous-même.

 

Vos centres d’intérêt personnels sont donc plus qu’un simple divertissement pour vous changer les idées. Ils sont là pour vous ancrer, vous donner à définir qui vous êtes.

 

Plus vous parviendrez à profiter des activités que vous aimez, plus vite vous apprendrez à vous définir indépendamment de votre ex. À redevenir votre propre personne.

 

Alors, accordez-vous une période de deuil amoureux si vous en avez besoin, mais mettez-y une limite, une date à partir de laquelle vous recommencerez, de manière volontaire et déterminée, à remplir votre emploi du temps pour faire des choses, en solo ou entre ami(e)s.

 

Erreur #5 – Ne pas vous séparer de certains objets à valeur sentimentale négative

Certains objets nous attachent à des souvenirs. À des endroits ou des expériences dont on souhaite se souvenir longtemps.

 

C’est la raison pour laquelle vous rameniez des coquillages de vos vacances à la plage. Ou que vous achetez la photo souvenir à Disneyland, même si elle n’est pas la moins chère.

 

Au cours de votre relation, vous avez donc certainement accumulé certaines choses, certains souvenirs qui vous font repenser à votre ex. Peut-être est-ce un aimant sur le frigo, ou bien un porte-clé ramené de voyage. Parfois les objets les plus anodins sont ceux qui vous rendent le plus nostalgique.

 

Tant que vous restez en contrôle et que votre interaction avec les objets en question se limite à quelques bons souvenirs, un petit sourire, ou un bref instant de nostalgie, tout va bien.

 

En revanche, si ces derniers deviennent un rappel douloureux de la relation passée, qu’ils vous font plus de mal que de bien et qu’ils vous empêchent de passer à autre chose, il est temps de vous en séparer.

 

Cela ne veut pas nécessairement dire que vous devez éliminer toute trace de votre ex, pour toujours. Mais pour préserver sa santé mentale et vous aider à se reconstruire après une rupture, il peut être bon de se débarrasser de certains objets et d’en cacher d’autres, tout du moins, jusqu’à ce que vous alliez mieux.

 

Libre à vous ensuite de ressortir certains de ces souvenirs lorsqu’ils seront moins émotionnellement chargés.

 

En conclusion, combien de temps pour se remettre d’une rupture ?

Pour terminer cet article, et maintenant que vous avez quelques stratégies concrètes à mettre en place, gardez deux choses en tête :

  1. Malgré tous vos efforts, le processus de guérison ne sera sans doute pas linéaire. Vous pourriez bien aller un jour et ne parvenir à rien faire le jour suivant. Ne paniquez pas, c’est normal. La seule erreur serait d’arrêter de faire les efforts nécessaires pour aller mieux.
  2. Pour surmonter une séparation, il vous faudra du temps. De ce fait, les progrès que vous ferez pourront vous paraître lents, imperceptibles.

 

Continuez quand même. Petit à petit, sur la durée, vous parviendrez à un point où, en regardant derrière vous une semaine, un mois, six mois en arrière, vous pourrez mesurer tout le chemin parcouru.

Et puis, un jour, vous vous serez reconstruit(e), aurez trouvé un autre grand amour, et ne penserez même plus à cette séparation.


Vous avez aimé cet article? Vous pouvez la partager pour en faire bénificier vos amis(es)

Articles que vous pourriez aimer

Ce que les femmes aiment chez un homme lors de la première rencontre

Ce que les femmes aiment chez un homme lors de la première rencontre

17 juin 2011

Pascal

Faire craquer un homme pour le rendre accro, comment faire ?

Faire craquer un homme pour le rendre accro, comment faire ?

22 fév 2021

Pascal

Comment faire face à l’amour à sens unique?

Comment faire face à l’amour à sens unique?

27 juin 2019

Pascal

La Saint-Valentin en solo? Ce n'est quand même pas une raison pour déprimer

La Saint-Valentin en solo? Ce n'est quand même pas une raison pour déprimer

14 fév 2015

Marie-Claude

CelibatairesDuWeb

Faites des rencontres gratuites avec CelibatairesDuWeb

M'inscrire maintenant

Nouveaux articles sur les rencontres

Le saviez-vous ?

Vous êtes en train de lire un article sur le site CelibatairesDuWeb.com

Venez faire des rencontres 100% gratuites avec CelibatairesDuWeb. C'est 100% gratuit. Inscrivez-vous dès maintenant.